Conférence – débat  Bastia/ Corte.

 

Samedi 23 janvier 2016 à Bastia à 9h30 à l' auditorium du Musée Citadelle.  L'après_midi à  Corte à  15:30 à l'amphithéâtre de l’IUT Campus Grimaldi (Grossetti) sur le thème  de Capannori, un exemple de  gestion saine et de réduction des déchets    . Le collectif Zeru Frazu – zero déchet / zéro gaspillage, organise deux conférences à Bastia et à Corte à l'occasion de la venue dans l'île de Rossano Ercolini, un instituteur italien, qui a initié en 2007 avec la commune  de Capannori, province de Lucca en Toscane, la mise en œuvre de la gestion des déchets la plus efficace en matière de tri, recyclage et réduction. Ce qui s'est traduit par  l'obtention du  taux de collecte séparée parmi les plus élevés d’Europe, 82%, et à la réduction de 40% des déchets en 10 ans : la strategia di Rifiuti Zero         

Président du mouvement Zero Waste Europe, Rossano Ercolini a obtenu le Goldman Prize 2013, équivalent du prix Nobel pour l’environnement, ainsi qu’en 2015 le Prix Paolo Borsellino, distinction décernée à des personnalités italiennes engagées dans la promotion des valeurs de liberté, démocratie et justice.   

Lors de son passage en Corse, il sera accompagné de  Luca Menesini, maire de Capannori,  Francesco Raspini, adjoint à l’environnement de Lucca et Maurizio Gatti, président de Ascit servizi ambientali Spa, société en charge de la gestion des services publics des déchets de Capannori et ses environs.   

Cette rencontre sera l’occasion d’échanger avec les invités sur l’organisation de la Strategia Rifiuti Zero, adoptée actuellement par 217 communes d’Italie, ainsi que dans plusieurs autres pays d’Europe et d’ailleurs. De quoi donner de bonnes idées d'avenir, dans un contexte insulaire marqué par la crise des déchets

 

Zeru frazu : D'après le modèle international. 

Le collectif nustrale voit le jour a l'automne 2015, à l'issu de l'acte I de la crise des déchets. Il  puise son inspiration du cote du mouvement international Zero Waste (Zéro Déchet) et de ses membres fondateurs :  Aria Linda, Associu per l’Arena, A Veghja, Bouge ta Corse, Le Garde, Merria di A Riventosa, Collectif corse contre l’incinération et Pour une saine gestion des déchets, U Levante, Una Lenza da Annacqua, U Polpu, Associu pè una Fundazione di Corsica.
Nouvelles associations : ABCDE, I Sbuleca Mare. 

La stratégie préconisée vise à « alléger les poubelles  par tous les moyens », c'est – à -dire en « collectant au plus près des gens », en donnant une importance accrue au recyclage; en appliquant un traitement biologique à 30% des matières organiques rejetées et par conséquent en réalisant du compost. Reste à motiver la population, et à promouvoir les pratiques vertueuses. A ce stade, on mise sur la prise de conscience et sur l'incitation financière grace à une tarification « qui prendrait en compte la diminution du volume de déchets résiduels ». On tri, on recycle, on enfoui moins et on allège la facture . A étudier.

P.A

Laissez un commentaire

Partager sur :
  • facebook
  • twitter
Copyright©2015
copyrightfrance